Saskatchewan

faire descendre

La beauté naturelle de la ferme d’Allen et d’Arlette Seib, près de Watrous, est absolument spectaculaire. Les oies des neiges, les petits fuligules et les grues du Canada sont des habitués de la prairie et des milieux humides peu profonds nichés au creux des ondoyantes collines Allan/Dana. Ici, les Seib exploitent une bergerie, et sur leur terre, les milieux humides ponctués de fondrières sont des atouts sur leur terre.

La population vigoureuse d’oiseaux de la Saskatchewan est l’une des raisons pour lesquelles on dit de cette province qu’elle est la « terre des cieux vivants », puisqu’elle accueille près de 70 % de la sauvagine migratrice du continent. Elle se trouve au cœur de la Région des fondrières des prairies, qui constituait auparavant la plus vaste étendue de prairie et de complexes de fondrières en Amérique du Nord. Cette province est un véritable carrefour pour la sauvagine.

Dans des régions comme celle des collines Allan/Dana, chaque kilomètre carré héberge 60 couples de sauvagine nicheuse. Cette zone abrite aussi les plus fortes concentrations d’oiseaux de rivage et d’oiseaux chanteurs des prairies. Ailleurs dans cette province, la forêt boréale grouille de vie. Or, la capacité du territoire et de l’eau à soutenir cette faune à long terme est menacée.

Les populations urbaines explosent. L’agriculture se développe. Contrairement aux Seib, nombreux sont ceux qui drainent les milieux humides pour le développement. Certaines régions de la Saskatchewan ont aujourd’hui perdu 90 % de leurs milieux humides. Les effets sont dévastateurs pour la faune.

Ils le sont également pour des collectivités entières. Les chocs météorologiques sont plus fréquents. Des inondations record se produisent parfois chaque année. Dans les lacs et les cours d’eau, la qualité de l’eau se détériore. Il est plus que jamais nécessaire de consacrer des efforts durables à la croissance et à la conservation.

Pourquoi les milieux humides de la Saskatchewan sont menacés

« La terre des cieux vivants » change. On estime à onze hectares par jour la superficie des milieux humides qui disparaissent dans cette province. Dans la Région des fondrières des Prairies, jusqu’à 90 % des milieux humides ont été détruit. Une grande partie de l’habitat qui subsiste est endommagée.

Fossé de drainage des milieux humides près de Wadena, en Saskatchewan. © CIC/Chuck Deschamps

Le drainage

Certains producteurs considèrent les milieux humides comme autant d’obstacles qu’il faut éliminer de leurs terres. En creusant des digues pour drainer les milieux humides, ils peuvent agrandir la superficie utilisable en hectares pour produire chaque année leurs récoltes. La réglementation provinciale actuelle n’assure pas une protection suffisante pour contrer ou compenser les milieux humides perdus à cause du drainage.

Comment nous conservons les milieux humides de la Saskatchewan

Canards Illimités Canada est solidement enraciné en Saskatchewan. Nos aménagements procurent un habitat à la sauvagine et à la faune et des espaces de loisirs pour les citoyens. Nous assurons la gestion de plus de 2 900 sites de conservation. Nos travaux ont permis de protéger 728 434 hectares et d’exercer une influence positive sur 2,02 millions d’hectares de territoire, lacs et cours d’eau en Saskatchewan.

Notre formule, qui a résisté à l’épreuve du temps, est simple, mais efficace : il s’agit de conserver les milieux humides en péril, de restaurer ceux qui ont été drainés et endommagés et d’assurer la gestion de nos aménagements.

La conservation et la restauration

Nous tâchons de protéger le territoire, les lacs et les cours d’eau dont la sauvagine a besoin pour survivre. CIC noue des partenariats avec les propriétaires fonciers pour l’achat de terres et protéger l’habitat sur leur propriété. Grâce à notre Programme de conservation des terres renouvelables, nous avons protégé plus de 522 hectares dans la province. Nos programmes de restauration visent à restaurer les milieux humides drainés et à semer un couvert de nidification pour la sauvagine. Lorsque les terres sont protégées ou restaurées, nous en assurons la gestion dans le cadre de travaux d’entretien, en mettant en vente le fourrage et en travaillant avec des partenaires à long terme pour l’intendance de l’habitat.

La conservation et la restauration

Nous tâchons de protéger le territoire, les lacs et les cours d’eau dont la sauvagine a besoin pour survivre. CIC noue des partenariats avec les propriétaires fonciers pour l’achat de terres et protéger l’habitat sur leur propriété. Grâce à notre Programme de conservation des terres renouvelables, nous avons protégé plus de 522 hectares dans la province. Nos programmes de restauration visent à restaurer les milieux humides drainés et à semer un couvert de nidification pour la sauvagine. Lorsque les terres sont protégées ou restaurées, nous en assurons la gestion dans le cadre de travaux d’entretien, en mettant en vente le fourrage et en travaillant avec des partenaires à long terme pour l’intendance de l’habitat.

L’éducation

Nous tâchons de rendre la nature plus accessible pour les Saskatchewanais. Grâce à nos programmes d’éducation, ils peuvent s’initier aux merveilles des milieux humides. La plupart de nos programmes donnent accès à des milieux humides aménagés par CIC, où jeunes et moins jeunes peuvent explorer et apprécier la vie en plein air. Ils peuvent ainsi se découvrir une passion, et même une vocation qui durera toute leur vie.

Les politiques d’intérêt public

Le drainage des milieux humides est un problème grave – surtout sur les terres privées du sud de la Saskatchewan. En partenariat avec des propriétaires fonciers, l’industrie et d’autres parties prenantes, CIC fait la promotion des politiques d’intérêt public qui permettent de protéger les milieux humides et de tenir compte des besoins du paysage agricole. Nous tâchons de bâtir un avenir durable avec tous les paliers de gouvernement.

La science

Nos éminents scientifiques apportent des réponses aux problèmes environnementaux les plus pressants de la Saskatchewan et montent de véritables plaidoyers pour les milieux humides. Nos travaux de recherche permettent de démontrer les bienfaits environnementaux, économiques et sociaux quantifiables des milieux humides en ce qui a trait aux inondations, à la qualité de l’eau et au changement climatique. Nous déterminons les obstacles qui se dressent contre la conservation et mettons au point des stratégies pour les surmonter.

Voici comment vous pouvez nous aider

Faites un don

Grâce à votre contribution financière, nous pourrons préserver l'habitat, faire de la recherche, promouvoir les politiques d'intérêt public, éduquer et sensibiliser.

Participez à nos activités-bénéfice

Prenez part à une activité-bénéfice dans votre région. Vous en garderez des souvenirs inoubliables.

Devenez bénévole

Faites partie de notre grande famille de bénévoles pour acquérir de l'expérience, rencontrer d'autres conservationnistes et vous amuser tout en militant pour la conservation.