L’Inventaire canadien des milieux humides

À la différence de la plupart des pays développés, le Canada n’a pas de cartographie détaillée des milieux humides pour l’ensemble de son territoire. Depuis 1979, CIC permet de corriger cette lacune en information grâce des images satellites à haute résolution pour répertorier des millions d’hectares de milieux humides d’un océan à l’autre.

L’Inventaire canadien des milieux humides (ICMH) a été établi en 2002 par CIC, Environnement Canada, l’Agence spatiale canadienne et le Conseil nordaméricain de conservation des milieux humides. Cet inventaire constitue une ressource très utile pour répondre à un certain nombre d’autres besoins. Il permet :

  • d’orienter les programmes de conservation, de restauration et de gestion des milieux humides;
  • d’évaluer l’évolution de l’abondance et de la classification des milieux humides par rapport aux préoccupations suscitées par le changement climatique;
  • d’aider l’industrie, les gouvernements et les groupes de conservation à élaborer des politiques et des protocoles d’aménagement du territoire;
  • de mesurer le rendement de ces politiques et protocoles dans la réalisation des objectifs de viabilité du paysage

Dans les dix dernières années, la méthodologie standard de l’ICMH a été mise à l’épreuve et finalisée dans 25 sites à l’étude. CIC a mis au point les inventaires des milieux humides dans les écozones des plaines boréales et des Prairies, ainsi que dans les basses terres du Saint-Laurent au Québec. Nous avons aussi contribué, sur bien des points, à chacune des cartes établies un peu partout ailleurs au Canada. Cette cartographie sera terminée dans les cinq années suivant l’obtention du financement nécessaire.

Modèle de données de l’ICMH

L’ICMH s’inscrit dans une approche nationale visant à établir un cadre uniforme pour cartographier les milieux humides, afin de permettre au Canada d’être en mesure de répondre à des facteurs locaux, régionaux, nationaux et internationaux. L’ICMH encourage les collectivités d’intérêt à se livrer à une interprétation uniforme des données grâce à une structure commune et à un système unique de classification. Inspiré du Système canadien de classification des milieux humides, le modèle de données de l’Inventaire canadien des milieux humides divise les milieux humides en cinq catégories : eaux peu profondes, marais, marécages, fens et bogs.

Pour consulter le modèle de données de l’icmh

Cartographie de l’ICMH

La cartographie de l’ICMH dresse le répertoire des milieux humides d’un océan à l’autre. On s’en sert pour évaluer la perte, la dégradation et la restauration des milieux humides.

Cette carte interactive indique les zones d’inventaire des milieux humides compatibles avec l’ICMH qui ont été restaurés ou qui sont en train de l’être dans l’ensemble du pays. Cette application permet aussi de visualiser les polygones détaillés des milieux humides et l’information sur certaines zones pour lesquelles il existe des données d’inventaires des milieux humides.

Nous avons réalisé cette cartographie pour qu’un grand nombre d’utilisateurs puissent avoir facilement accès à l’information sur les milieux humides. De l’information sur les sources et les partenariats pour les différentes bases de données d’inventaires des milieux humides est également diffusée.

Pour consulter la carte de l’icmh