Rob Lamont et Pat Lamont : un duo champion du tir à la cible et du bénévolat
Skip to main content
Récit
/
Bénévoles, Conservationniste

Rob Lamont et Pat Lamont : Un père et son fils forment un duo champion du tir à la cible… et du bénévolat

Rob Lamont et Pat Lamont est l’un des fervents bénévoles auxquels CIC rend hommage cette année dans le cadre de son 80e anniversaire.

octobre 17, 2018
Champions du tir à la cible, Rob Lamont (à gauche) et Pat Lamont posent sur leur champ de tir local avec l’appelant que CIC a remis à Pat pour souligner ses 35 années de bénévolat.
Champions du tir à la cible, Rob Lamont (à gauche) et Pat Lamont posent sur leur champ de tir local avec l’appelant que CIC a remis à Pat pour souligner ses 35 années de bénévolat. © CIC

Rob Lamont collabore depuis plus de 30 ans à l’organisation du tournoi annuel de tir sportif au pigeon d’argile de Brandon, ce qui l’empêche de participer au banquet de clôture depuis une quinzaine d’années. Il est bien trop occupé.

Et cette année, même si on lui a dit, au Club de tir de Brandon, qu’il recevrait un appelant de Canards Illimités pour souligner ses 35 ans de bénévolat, il n’était même pas au rendez-vous.

Il s’affairait à ramasser sur le terrain les cartouches vides du champ de tir.

« Je ne tiens pas vraiment à autant de gratitude, confie-t-il entre deux coups de feu au club de tir, dans sa ville natale de Brandon au Manitoba. Je préfère travailler dans les coulisses que sur le devant de la scène. »

Il est l’un des fondateurs de la campagne de financement du tir sportif au pigeon d’argile. Il fait partie du comité d’organisation et ne craint pas de se salir les mains quand il s’agit de préparer et d’organiser l’activité.

Cet événement, auquel participent avec enthousiasme les amateurs de tir, attire régulièrement environ 150 participants venus de tout le Sud du Manitoba.

Rob Lamont est l’un des fervents bénévoles auxquels CIC rend hommage cette année dans le cadre de son 80e anniversaire. Il fait partie d’une nombreuse équipe de 761 bénévoles à l’œuvre au Manitoba et de plus de 5 600 bénévoles d’un océan à l’autre.

Il a certes mérité le respect de Mark Francis, chef des programmes de CIC au Manitoba et président du comité de tir au pigeon d’argile. Mark Francis affirme qu’après plus de 30 ans d’efforts, Rob Lamont est le membre le plus actif du comité.

« C’est un passionné, et s’il se consacre à l’événement avec autant d’ardeur, c’est non seulement parce qu’il adore ce sport, mais aussi parce qu’il est vraiment convaincu du bien-fondé de la mission de CIC dans la protection et la restauration des milieux humides et de l’habitat », affirme Mark Francis.

Il suffit de demander à Rob Lamont pourquoi il participe à l’événement et appuie la mission de CIC pour qu’il réponde en rafale que les milieux humides purifient l’eau et assurent l’habitat de nombreux représentants de la faune, dont les canards, bien sûr.

« J’ai une véritable affection pour les canards, confie Rob Lamont, qui les chasse depuis qu’il a 15 ans. Je déteste apprendre que leur habitat disparaît au fil des années. »

Rob Lamont s’est tourné vers le tir à la cible pour devenir un meilleur chasseur; or, avec les années, il en est venu à consacrer moins de temps à tirer sur les canards que sur les pigeons d’argile. Il a remporté trois titres au Championnat canadien de tir au pigeon d’argile en 2001.

En plein sur la cible

Sa passion, sur les champs de tir comme ailleurs, est aussi contagieuse dans sa famille. Le fils de Rob Lamont, Pat Lamont — champion de tir à la cible canadien de grande notoriété et gagnant de nombreux titres dans le cadre des Grands Championnats américains mondiaux de tir à la cible — est lui aussi bénévole pour les épreuves de tir au pigeon d’argile de Brandon : il organise les événements de son équipe depuis une dizaine d’années.

À une époque très récente, Pat Lamont a raflé les cinq titres masculins AAA des Championnats canadiens de tir à la cible, tenus cet été à Brandon. Pat Lamont précise que ces championnats permettent de soutenir la communauté des tireurs à la cible, en donnant aux tireurs locaux l’occasion de participer à un sport qui est en déclin.

« S’il n’y avait pas ces épreuves de tir de Canards Illimités, il y aurait bien des tireurs qui n’auraient pas l’occasion de pratiquer leur sport cette année », dit-il.

C’est son père qui l’a initié au tir à la cible alors qu’il avait onze ans, et c’est l’exemple de son père qui l’a amené à devenir bénévole.

« Il y consacre énormément de temps. »

CONSERVATIONNISTE: LE MAGAZINE DE CANARDS ILLIMITÉS

Le magazine Conservationniste est présenté dans une édition imprimée spectaculaire. Vous avez droit à un abonnement annuel au Conservationniste, notre magazine primé, en faisant un don pour aider CIC à conserver les milieux humides et la faune.

En savoir plus