CIC et BMO Groupe financier s’unissent pour investir dans la jeunesse
Skip to main content
Récit
/
Éducation

CIC et BMO Groupe financier s’unissent pour investir dans la jeunesse canadienne

D’un océan à l’autre, les jeunes se découvrent une passion pour la conservation dans les Centres d’excellence des milieux humides, grâce à CIC et à la BMO.

octobre 10, 2018
De gauche à droite, David Nash, Nathan Hoyt, Will Marshall et Brandyn Cooke, étudiants à l’école secondaire de Fredericton. En faisant appel à l’impression en 3D et à des logiciels, à la robotique, à la programmation, ainsi qu’à leurs techniques et à leur ingéniosité pour résoudre des problèmes, ce groupe a mis au point un accessoire de drone à même de prélever des échantillons d’eau.
De gauche à droite, David Nash, Nathan Hoyt, Will Marshall et Brandyn Cooke, étudiants à l’école secondaire de Fredericton. En faisant appel à l’impression en 3D et à des logiciels, à la robotique, à la programmation, ainsi qu’à leurs techniques et à leur ingéniosité pour résoudre des problèmes, ce groupe a mis au point un accessoire de drone à même de prélever des échantillons d’eau. © CIC

C’est samedi matin, et quatre adolescents de Fredericton se trouvent bien au dernier endroit où l’on s’attendrait à les trouver : à l’école. Ils sont ici dans leurs heures libres et se consacrent à mettre au point l’accessoire d’un drone qui permettra de prélever des échantillons d’eau dans le marais Corbett Brook, non loin de là. Ce marais est un Centre d’excellence des milieux humides reconnu par Canards Illimités Canada. S’ils réussissent, ils pourront, grâce à cet accessoire, surveiller la qualité de l’eau de ce milieu humide sans laisser d’empreinte sur l’environnement.

« En évitant d’utiliser des embarcations pour prélever des échantillons d’eau, nous évitons les fuites de carburant ou l’intercontamination qui peuvent se produire quand une embarcation se déplace entre deux plans d’eau, explique Will Marshall, l’un de ces adolescents. Et nous épargnons la végétation, précise Nathan Hoyt, qui fait équipe avec Will Marshall, ainsi qu’avec Brandyn Cook et David Nash, dans le cadre de ce projet.

Ces étudiants sont exceptionnels, mais ils ne sont pas les seuls. Les exemples de curiosité et d’ingéniosité comme celui‑ci sont légion dans les Centres d’excellence des milieux humides (CEMH) de CIC d’un océan à l’autre.

« Les Centres d’excellence des milieux humides rassemblent les jeunes dans la conservation des milieux humides grâce à l’intendance, au mentorat des jeunes étudiants, au rayonnement dans leur communauté locale et à des projets d’intervention écobienveillants », déclare Merebeth Switzer, directrice nationale de l’Éducation de CIC.

BMO Groupe financier aide CIC à investir dans la prochaine génération de conservationnistes.

Investir dans l’avenir : BMO participe au mouvement de la conservation des milieux humides

Au début de l’année, BMO s’est engagée à commanditer les Centres d’excellence des milieux humides nationaux de CIC. Dans les cinq prochaines années, la plus vieille institution financière du Canada donnera 300 000 $ pour financer des programmes destinés à former et inspirer les décideurs de demain.

« La BMO a trois grandes valeurs : l’ingéniosité, l’apprentissage et la collaboration, fait savoir Nada Ristich, directrice des dons aux collectivités de BMO Groupe financier. Puisque ces valeurs sont au cœur même des programmes de formation de Canards Illimités Canada, nous sommes fiers d’appuyer cette initiative et de faire partie d’une équipe qui aide les jeunes à se découvrir, d’un océan à l’autre, une passion pour la conservation. »

« Les Centres d’excellence des milieux humides s’inscrivent dans le cadre d’un programme transformatif et inspirationnel qui a déjà permis à 100 000 jeunes Canadiens de mieux connaître l’importance de notre environnement. Ces centres servent à promouvoir les précieuses techniques de leadership et de collaboration. Nous sommes ravis de nouer ce partenariat avec Canards Illimités pour veiller à ce qu’encore plus de jeunes puissent profiter de ce programme », ajoute Mme Ristich.

Mme Switzer est heureuse de compter sur BMO pour permettre à cette nouvelle légion de héros des milieux humides de se perfectionner. « Nous sommes absolument ravis que BMO participe à cet effort avec nous », confie‑t‑elle.

CIC a mérité son statut de chef de file canadien de la conservation des milieux humides grâce à son approche scientifique dans la restauration des milieux humides, à des partenariats avec des propriétaires fonciers et à des programmes de formation.

« CIC s’engage à mobiliser les jeunes dans les zones rurales et urbaines pour leur apprendre les rouages des milieux humides. Ils sont émerveillés d’apprendre que ces écosystèmes assainissent notre eau tout en assurant l’habitat des oiseaux, des insectes et, dans certains cas, des poissons.

« La raison pour laquelle nous consacrons tant d’efforts à la formation de la prochaine génération est simple : c’est sur les jeunes que repose l’avenir de notre territoire », précise Mme Switzer.

À Fredericton, ces quatre amis ont mis au point plusieurs prototypes pour prélever des échantillons d’eau. Ce projet innovant a permis à ces étudiants de découvrir toute la puissance des milieux humides et les bienfaits de prendre en main leur formation.

« Je trouve prodigieux tout le chemin que nous avons accompli pour un groupe de quatre étudiants du secondaire », s’exclame David Nash.

Qui sait jusqu’où ils pourraient se rendre?


On n’est jamais trop jeune pour faire œuvre utile

Les étudiants qui fréquentent les Centres d’excellence des milieux humides reconnus par CIC n’attendent pas d’être des adultes pour sauvegarder les milieux humides et les sites naturels du Canada. Ils font œuvre utile aujourd’hui même. Ils font la promotion des milieux humides et ont jusqu’à maintenant :

  • planté plus de 196 837 arbres et semis;
  • bagué et recensé plus de 70 000 oiseaux;
  • planifié et encadré des excursions et des visites guidées dans les milieux humides pour plus de 100 000 personnes;
  • … et la liste pourrait s’allonger à l’infini!