Dépôt du projet de loi 132 sur la conservation des milieux humides et hydriques

Canards Illimités accueille favorablement ce projet de loi attendu depuis longtemps

© CIC

Canards Illimités accueille avec enthousiasme le dépôt du projet de loi 132 sur la conservation des milieux humides et hydriques annoncé le 6 avril par le ministre Heurtel. Nous jugeons qu’il s’agit d’un projet de loi basé sur la prévisibilité, la clarté, la simplification et la réduction des délais, ce qui correspond aux demandes initiales formulées.

«Nous attendons ce projet de loi depuis longtemps et sommes heureux de constater la volonté du ministre de reconnaître le rôle des milieux humides et leur utilité pour nos communautés en s’engageant à stopper les pertes nettes. Nous avons pu, à l’occasion de différentes commissions parlementaires et consultations, émettre nos recommandations et nos commentaires sur ce que devrait contenir une loi efficace. À la première lecture de ce projet de loi, nous les y retrouvons aujourd’hui et nous nous en réjouissons » affirme Bernard Filion, directeur de Canards Illimités au Québec.

De placer au coeur du projet de loi sur la conservation des milieux humides et hydriques le principe d’aucune perte nette constitue une percée majeure en conservation. De privilégier la restauration et la création de milieux humides comme mesures de compensation pour les pertes inévitables devrait enfin permettre au Québec d’établir un standard de qualité en termes de gestion de ces habitats. L’intégration des milieux humides dans les schémas d’aménagement du territoire est un gage de succès.

« Il y a beaucoup de travail à faire pour rebâtir des paysages durables au Québec et ce projet de loi nous donne les outils nécessaires pour y arriver. Que ce soit pour les promoteurs, l’industrie, le monde agricole, les forestiers, les municipalités, les citoyens ou la biodiversité, tout le monde gagne à ce que nous disposions d’une définition claire de ce qu’est un milieu humide, et à ce que nous nous dotions de balises mieux définies quant à leur conservation. », a ajouté M. Fillion.

Rappelons que 70 à 80% des milieux humides ont disparu dans la vallée du Saint-Laurent. En cette année marquant le 40e anniversaire d’actions de conservation de Canards Illimités au Québec, l’annonce du dépôt de ce projet de loi constitue un legs inestimable qui souligne bien cet anniversaire.

«C’est dans un esprit de collaboration habituelle, et avec la motivation de doter le Québec d’un cadre législatif moderne et efficace en terme de conservation, que nous accueillons cette annonce. Monsieur le ministre, vous pouvez compter sur notre entière coopération pour mettre notre expertise et notre expérience acquise au fil du temps, au service de la mise en oeuvre de cette loi. », soutient Bernard Filion. «

MÉMOIRE DE CANARDS ILLIMITÉS : DÉPOSÉ À LA COMMISSION DES TRANSPORTS ET DE L’ENVIRONNEMENT
10 MAI 2017

POUR NOUS AIDER

Nous avons besoin de votre aide pour préserver l’eau, les milieux humides et la faune pour les générations à venir.

POUR NOUS AIDER