Alimenter la conservation par le développement durable - Canards Illimités Canada
Skip to main content
Récit
/
Conservationniste, Milieux humides, Partenariats, Prairies, Région des fondrières des Prairies

Alimenter la conservation par le développement durable

Pembina Pipeline Corporation consent d’importants investissement dans la conservation dans les Prairies canadiennes

décembre 17, 2019
Des représentants de CIC et de la Pembina Pipeline Corporation se sont réunis sur le site du projet Cherry en Alberta afin de saluer un nouvel investissement audacieux de un million de dollars dans la conservation. Ce projet est l’un des plus importants qui sera réalisé en Alberta et en Saskatchewan grâce au concours financier de Pembina.
Des représentants de CIC et de la Pembina Pipeline Corporation se sont réunis sur le site du projet Cherry en Alberta afin de saluer un nouvel investissement audacieux de un million de dollars dans la conservation. Ce projet est l’un des plus importants qui sera réalisé en Alberta et en Saskatchewan grâce au concours financier de Pembina. © CIC

Ian Balfour est vice-président des services gaziers de la Pembina Pipeline Corporation. En juin, lui et d’autres membres du personnel de Pembina se sont alliés à des représentants de Canards Illimités Canada sur l’aménagement Cherry de CIC en Alberta pour monter des clôtures et prêter main-forte aux travaux de conservation de CIC sur la propriété. M. Balfour a pu découvrir la majesté et la puissance des milieux humides et des prairies herbeuses et connaître les prodigieux bienfaits environnementaux qu’ils font rejaillir sur les collectivités locales.

Ce site représente l’un des nombreux projets de conservation essentiels que mène CIC grâce au concours financier de Pembina.

Cette société, qui a son siège à Calgary, donne l’exemple en faisant équipe avec CIC dans un partenariat qui fait la promotion des pratiques industrielles durables, qui reconnaît l’utilité du territoire et qui apporte des avantages environnementaux essentiels à tous ceux et celles qui y ont élu domicile.

L’investissement d’un million de dollars de Pembina viendra préserver environ 809 hectares de milieux humides et de prairies herbeuses essentiels dans des secteurs clés de l’Alberta et de la Saskatchewan.

« Nous avons hâte d’assister à la naissance de cet important site de conservation non loin de là où habitent notre famille, nos amis et nos partenaires », s’exclame M. Balfour.

L’Alberta et la Saskatchewan font partie des secteurs absolument prioritaires de CIC. Leurs vastes territoires abritent des milliers de milieux humides peu profonds qui assurent l’habitat essentiel de millions d’oiseaux migrateurs d’Amérique du Nord. Or, ces milieux humides ne sont pas réservés aux canards : ils s’adressent à tous.

Les milieux humides et les pâturages que Pembina permet de préserver comptent parmi les écosystèmes les plus importants de la planète. Ils protègent nos collectivités et notre mode de vie en filtrant naturellement les nutriments et les polluants dans l’eau pour assurer la salubrité des lacs et des cours d’eau, en réduisant les effets nuisibles des inondations coûteuses et dévastatrices et en assurant l’habitat naturel de la faune, en plus d’offrir toute l’année des occasions de loisirs en plein air (entre autres avantages).

L'aménagement Cherry en Alberta
L'aménagement Cherry en Alberta © CIC

En finançant le Programme de disposition des terres protégées de CIC, Pembina permet aux propriétaires privés de conserver leur propriété. Les entreprises agricoles continuent d’être exploitées, et ce financement protège les secteurs essentiels pour la conservation. C’est important, compte tenu de la forte demande de terrains dans toutes les Prairies, affirme Karla Guyn, chef de la direction de CIC.

« Les partenariats avec des entreprises comme Pembina et les initiatives comme le Programme de disposition des terres protégées mettent en vitrine notre volonté de collaboration, explique Karla Guyn. Nous croyons qu’on peut apporter des solutions en travaillant de concert avec ceux qui partagent avec nous notre territoire, notre eau et notre faune. »

L’engagement financier d’un million de dollars de Pembina à l’endroit de CIC viendra promouvoir la conservation dans les Prairies au cours des trois prochaines années. En Alberta et en Saskatchewan, plusieurs projets de disposition des terres protégées ont été lancés au printemps, ce qui a amorcé un cycle de pérennisation environnementale et de succès économique dans l’ensemble de cette importante région.

« Grâce à ce modèle, on peut constamment faire fructifier le financement de Pembina, ce qui permettra de financer la conservation dans les années à venir, lance Mme Guyn. Il s’agit d’un puissant moyen de façonner une tradition environnementale, économique et sociale. »

Un don qui se multiplie : le Programme de disposition des terres protégées

Les activités de conservation financées par Pembina font partie du Programme de disposition des terres protégées de CIC. Il s’agit d’une approche innovante, qui fait participer les propriétaires fonciers et d’autres partenaires à la promotion d’un cycle permanent de conservation, qui se déroule comme suit :

  • CIC achète des terres dont la valeur de conservation est élevée et restaure les milieux humides et les pâturages de la propriété.
  • Les terres sont ensuite revendues à des producteurs qui consentent une servitude de conservation enregistrée sur les titres de propriété.
  • Cette servitude protège l’habitat naturel, en permettant aux propriétaires ultérieurs d’utiliser les terres de leur exploitation pour
    la fenaison ou pour le pâturage.
  • Les fonds apportés par la vente des terres permettent à CIC de réunir le capital grâce auquel nous pouvons répliquer ce cycle.