Les zones humides et l’eau : indispensables à la vie — Ducks Unlimited Canada
Skip to main content
Récit
/
Milieux humides

Les zones humides et l’eau : indispensables à la vie

Les municipalités et les acteurs de l’eau : pour un Québec plein de ressources 

janvier 29, 2021
Rivière du Sud, au Quebec.
Rivière du Sud, au Quebec. © CIC

À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, les acteurs de l’eau des quatre coins du monde se mobilisent pour mettre en lumière l’importance des actions réalisées afin de préserver les zones humides, ces milieux indispensables à la vie. Canards illimités Canada salue le travail important des décideurs de tous les paliers de gouvernement, des municipalités régionales de comté (MRC), des organismes de bassins versants et des organisations de conservation qui multiplient les chantiers à l’échelle du Québec, notamment pour élaborer les plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH).

 

Une loi nécessaire et novatrice

Indispensables à l’équilibre de nos écosystèmes. Indispensables à la qualité de notre eau. Indispensables à notre qualité de vie : les milieux humides et hydriques nous rendent des services d’une valeur inestimable. Ils sont garants de la qualité de notre milieu et, ultimement, de notre qualité de vie. Le Québec l’a compris et s’est donné des leviers d’action et de mobilisation pour conserver et restaurer des secteurs d’exception.

« L’une des pierres d’assise sur laquelle les acteurs de l’eau, intervenants en matière d’aménagement et décideurs peuvent s’appuyer dans ce vaste projet est à coup sûr la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, adoptée en septembre 2017, estime Bernard Filion, directeur du Québec, à Canards illimités Canada. En se dotant d’un cadre légal et réglementaire, le Québec brille par son leadership en matière d’aménagement durable et de protection de l’environnement. »

Depuis la création de cette loi, ce sont des centaines et des centaines de personnes qui déploient leur savoir-faire et leur expertise en se concertant afin d’élaborer des plans régionaux de conservation des milieux humides et hydriques en vue de proposer des solutions d’aménagement respectueuses de ces écosystèmes. C’est ainsi tout le Québec qui remet en question sa façon d’occuper le territoire. On ne compte plus les initiatives réalisées chez nous pour restaurer des milieux humides et hydriques disparus ou mal en point.

Nous avons, collectivement, toutes les raisons d’être fiers de tout ce que le Québec accomplit actuellement afin de protéger nos ressources et de léguer aux prochaines générations un environnement où il fait bon vivre.

Bernard Filion

Des municipalités et des villes fortement investies

En introduisant l’obligation, pour les MRC, de produire des PRMHH d’ici juin 2022, la Loi a suscité des collaborations porteuses, notamment entre le monde municipal, les organismes de bassins versants les conseils régionaux de l’environnement ainsi que les différentes sphères économiques. Prenant part à différentes tables de concertation, rencontres de planification et forums de discussion, Canards illimités a pu constater jusqu’à quel point les chantiers sont à la fois nombreux, audacieux et porteurs d’amélioration.

« Pensons aux consultations auxquelles Canards illimités Canada a participé, notamment celles entreprises récemment par les organismes de bassins versants du Saguenay et du Lac-Saint-Jean et à celles tenues en Outaouais par l’Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon et, prochainement, avec OBV de la Capitale, souligne M. Filion. Ce sont des exemples concrets de la grande volonté de conserver les milieux humides et hydriques. Nous avons, collectivement, toutes les raisons d’être fiers de tout ce que le Québec accomplit actuellement afin de protéger nos ressources et de léguer aux prochaines générations un environnement où il fait bon vivre. »