Un rempart naturel contre les catastrophes naturelles - CIC
Skip to main content
Récit
/
Milieux humides

Un rempart naturel contre les catastrophes naturelles

La conservation qui tempère les chocs météorologiques.

juin 23, 2021
Un rempart naturel contre les catastrophes naturelles
© CIC

Sans précédent, exceptionnel, historique… Ces mots étaient jadis réservés aux phénomènes météorologiques les plus rares. Mais s’il en est plus souvent question aujourd’hui, c’est parce que l’exception devient la règle.

À preuve, les inondations qui ont ravagé les Prairies canadiennes en 2014 ont dévasté les collectivités rurales, dont certaines ont été, dès l’année suivante, aux prises avec une forte sécheresse.

« Autrefois, ces catastrophes s’enchaînaient rarement aussi rapidement, affirme Pascal Badiou, Ph.D., chercheur scientifique à l’Institut de la recherche sur les terres humides et la sauvagine de CIC. M. Badiou dirige plusieurs études sur la disparition des milieux humides et ses répercussions au Canada, surtout dans les Prairies.

À ses yeux, ce cycle de sécheresses et inondations de plus en plus rapprochées est symptomatique du changement climatique. Et un ensemble de travaux de recherche de plus en plus vaste, dont ses propres travaux, confirme que les milieux humides sont notre premier rempart contre ces catastrophes.

La recherche nous apprend que les milieux humides réduisent la gravité des inondations et des sécheresses, en endiguant l’excédent d’eau dans les périodes d’humidité et en le libérant lentement dans les périodes de sécheresse. En plus d’emmagasiner le carbone, ils offrent un habitat vital aux espèces migratrices et menacées. Ils jouent un rôle essentiel dans la protection de la qualité de l’eau douce du Canada, en captant les polluants nocifs.

Or, même s’il est important de les conserver pour la santé et la sécurité de tous les Canadiens, les milieux humides continuent de disparaître inexorablement sous l’effet du développement non durable. Les organismes de conservation mettent tout en œuvre pour faire échec à cette tendance. En protégeant et restaurant les milieux humides, en influençant les politiques d’intérêt public, en diffusant les connaissances et en pilotant des travaux de recherche défricheurs, CIC montre la voie à suivre pour protéger ces milieux et ainsi réduire le risque que d’autres catastrophes naturelles s’abattent sur nous.