Un nouveau champ de formation pour les scientifiques en herbe — Ducks Unlimited Canada
Skip to main content
Récit
/
Science

Un nouveau champ de formation pour les scientifiques en herbe

Une nouvelle chaire de recherche est appelée à signer un nouveau chapitre de l’histoire de la science de la conservation au Canada

mars 19, 2021

La science de la conservation est un monde qui ouvre aujourd’hui de vastes horizons. De graves crises frappent de plein fouet le climat et la biodiversité. Les enjeux qui recoupent l’agriculture, l’industrie et le développement sont parfois complexes. Si les Canadiens souhaitent de plus en plus trouver des pistes — pour connaître les possibilités malgré les difficultés et pour apporter des solutions aux problèmes —, il est parfois difficile de savoir par où commencer. Si toutefois vous avez l’intention de vous rendre à Saskatoon, vous êtes sur la bonne voie.

Cette ville des Prairies est le berceau de l’Université de la Saskatchewan. Ici, une nouvelle chaire de recherche est appelée à signer un nouveau chapitre de l’histoire de la science de la conservation au Canada.

 

Le Pr Mitch Weegman a été nommé titulaire de la Chaire dotée de Canards Illimités Canada dans la recherche sur la conservation des milieux humides et de la sauvagine.
Le Pr Mitch Weegman a été nommé titulaire de la Chaire dotée de Canards Illimités Canada dans la recherche sur la conservation des milieux humides et de la sauvagine. © Université du Missouri

Le Pr Mitch Weegman a été nommé titulaire de la Chaire dotée de Canards Illimités Canada dans la recherche sur la conservation des milieux humides et de la sauvagine. Il s’agit du premier poste du genre au Canada. Le Pr Weegman s’occupe de la formation des étudiants les mieux cotés partout en Amérique du Nord, pour appuyer la recherche qui permettra de résoudre les problèmes environnementaux les plus impérieux de l’heure. Il s’agit entre autres de rechercher des solutions qui étayent la biodiversité, la durabilité agricole et la résilience du paysage.

L’Université de la Saskatchewan a toujours été un carrefour de la science pionnière. Son solide palmarès scientifique est la raison pour laquelle j’ai rempli il y a 30 ans ma camionnette Toyota pour me rendre sur ce campus afin d’étudier la biologie de la sauvagine. Or, depuis mes jours de gloire où je transportais des canards radiobalisés entre deux sites de recherche, on a assisté à un déclin tendanciel des programmes universitaires consacrés aux milieux humides et à la sauvagine en Amérique du Nord. Les risques sont donc énormes pour les espèces et les écosystèmes. Heureusement, grâce au leadership expert du Pr Weegman, des générations de jeunes scientifiques en herbe peuvent désormais compter sur une plateforme qui leur donne les moyens de mener de grandes découvertes sur notre territoire, notre eau et notre faune. Ils ont l’occasion de changer le monde.

Chez Canards Illimités Canada, les milieux humides et la sauvagine sont au cœur de notre mission de conservation depuis 83 ans. Notre histoire nous apprend qu’il n’y a pas de meilleur endroit pour les étudier que les prairies ondoyantes et les fondrières peu profondes des environs de Saskatoon. Mais nous ne vous demandons pas de nous croire sur parole. Selon un caucus d’éminents professionnels de la sauvagine et des milieux humides partout en Amérique du Nord, l’Université de la Saskatchewan est l’institution prioritaire pour assurer cette importante formation. Ensemble, nous faisons la promotion de cette chaire de recherche depuis plusieurs années. La fondation de cette chaire est une victoire historique non seulement pour les groupes conservationnistes comme le nôtre, mais aussi pour tous les Canadiens.

Pendant les dizaines d’années consacrées à ma carrière dans la conservation, j’ai été témoin du prodigieux effet multiplicateur qu’un poste comme cette chaire peut produire. Quand les étudiants deviennent eux‑mêmes des enseignants et des mentors, ils se relaient un flambeau proverbial. Il s’agit d’une grande force. L’arrivée du Pr Weegman cet été à Saskatoon vient mettre en branle un cycle exceptionnel, en élargissant continuellement le cercle de la passion, de la connaissance et de l’exploration scientifique d’un océan à l’autre.

Si vous recherchez la voie à suivre ou peut-être même une lueur d’espoir dans la quête permanente pour un monde durable, la Chaire dotée de Canards Illimités Canada à l’Université de la Saskatchewan deviendra une boussole. Enracinée dans la rigueur scientifique et inspirée de jeunes et brillants étudiants, cette boussole nous mènera là où il faut aller. Elle tracera la voie à suivre pour un avenir plus vert.

Karla Guyn est la chef de la direction de Canards Illimités Canada (CIC). La Chaire dotée de CIC dans la recherche sur les milieux humides et la sauvagine à l’Université de la Saskatchewan est la première du genre au pays. Elle apportera à la prochaine génération des chefs de file de la conservation la formation dont elle aura besoin pour relever les défis environnementaux les plus impérieux de demain.