Les propriétaires fonciers

faire descendre

Une jeune famille regarde une rétrocaveuse extraire et empiler la terre pour restaurer un milieu humide sur sa propriété. C’est ce type d’équipement qui a servi, il y a des dizaines d’années, à drainer cette propriété. Aujourd’hui, cette famille a très hâte d’y revoir la faune, à la fin des travaux.

Non loin, un agriculteur surprend un canard pilet dans un marais encore vierge. Ses cultures ceinturent le milieu humide qu’il protège fièrement. Il s’agit d’un élément important de sa terre, et il le sait.
Environ 11 % de la superficie du Canada sont constitués de propriétés privées, dont la plupart se trouvent dans le sud du pays, là même où un siècle de drainage des milieux humides a tragiquement transformé le paysage.

Aujourd’hui, nous avons perdu 70 % de la superficie totale de nos milieux humides et plus de 90 % dans les Prairies.

Les propriétaires fonciers sont les piliers de la solution dans son ensemble. Tous ceux qui protègent et restaurent des milieux humides apportent à tous les Canadiens une contribution exceptionnelle. Ils influent, directement et considérablement, sur la qualité de notre eau, de notre faune et de notre vie.

Voici comment nous collaborons avec les propriétaires fonciers

Les propriétaires fonciers sont nos partenaires. Nous leur proposons le savoirfaire et les ressources qui leur permettent d’agir durablement. Nous offrons des programmes nationaux et régionaux répondant aux différents besoins en conservation d’un océan à l’autre.

Les ententes de conservation

Chaque milieu humide est protégé, en vertu de la loi, par une entente de conservation. Pendant tout ce temps, chaque propriétaire foncier en garde la propriété et s’engage à en préserver l’intégrité naturelle, en limitant l’ampleur et la nature de l’industrialisation ou de l’urbanisation de ses terres. S’il vend sa propriété, l’entente de conservation continue de s’appliquer.

Le Programme de conservation des terres renouvelables

Ce programme, qui tient compte des forces du marché, assure la viabilité du paysage et promeut le développement durable des collectivités canadiennes.

Nous achetons les propriétés dont la valeur de conservation est importante. Au besoin, nous restaurons les milieux humides. Nous grevons les terres de servitudes de conservation perpétuelles, puis les revendons.

Les nouveaux propriétaires exploitent les terres comme ils le jugent bon; or, les milieux humides prioritaires sont protégés en permanence par des servitudes de conservation. Le produit de la vente des terres sert à acheter d’autres terres qui seront elles aussi conservées. Ces travaux de conservation sont menés dans un esprit d’entreprise.

La restauration

Ce n’est pas parce qu’ils ont été drainés que les milieux humides sont perdus à jamais. Nous aidons les propriétaires fonciers à restaurer les prairies et les milieux humides détruits et dégradés. Pour en optimiser les avantages à long terme, ces habitats sont souvent soumis à des ententes de conservation et à d’autres programmes.

Les programmes destinés aux producteurs

La conservation peut faire partie du travail des producteurs. Grâce aux programmes de conversion de terres cultivées en terres fourragères, nous aidons les producteurs à exploiter les prairies naturelles pour nourrir le bétail. Grâce à des appels d’offres, nous invitons les producteurs à exploiter des parties de nos terres et nous investissons les recettes dans des programmes locaux de conservation.

Grâce aux programmes de culture d’hiver, nous aidons les producteurs à avoir accès à des cultures bénéfiques pour leurs terres et la sauvagine. Nous avons des moyens de financer ces programmes, que mènent à bien les producteurs qui respectent le territoire.

Nouveaux articles à venir

Revenez pour en apprendre davantage sur notre travail