Notre travail

Préserver les milieux humides du Wolastoq

Protéger la majesté, l’abondance et le patrimoine du Wolastoq

Canards Illimités Canada (CIC) et ses partenaires veulent pérenniser les milieux humides importants, biodiversifiés et majestueux de la plaine inondable du Wolastoq (fleuve Saint-Jean) pour les générations à venir — et les nombreuses communautés dont ils assurent la subsistance. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé un ambitieux projet de conservation de 10 ans et de 3 millions de dollars pour renouveler et restaurer 1 900 hectares de milieux humides d’eau douce essentiels.
beaver dam
Wild rice canoes
projet de conservation 10 ans
investis pour soutenir la biodiversité 3$ million
des habitats vitaux d'eau douce protégés 4,700 acres
espèces en péril appuyées 45

NOS PROGRÈS

CIC mène, sur les berges du Wolastoq, plus de 60 projets, dans des milieux humides qu’il faut renouveler et restaurer. Il y a donc beaucoup de travail à faire.

Saint John River floodplain map
Les projets de CIC dans plaine inondable de la vallée du Bas-Saint-Jean

Faune et modes de vie

Les Wolastoqiyik ont d’abord donné à ce lieu le nom de Wolastoq, qui veut dire « belle et abondante rivière ».

Pour les peuples et la faune qui s’en remettent, pour leur subsistance, au Wolastoq, aussi appelé « fleuve Saint-Jean », ce cours d’eau réunit toutes ces qualités, et bien d’autres encore.

Le Wolastoq et les milieux humides de la plaine inondable environnante assurent l’habitat essentiel et constituent une source d’alimentation abondante pour les oiseaux migrateurs qui font halte dans notre région. Ce complexe exceptionnel de milieux humides favorise la biodiversité et assure la subsistance de 45 espèces en péril. Les mêmes milieux humides, qui assurent la salubrité de l’eau en filtrant les polluants et les produits chimiques des eaux de ruissellement, sont aussi connus pour leur capacité à capter et à séquestrer le carbone, en matant les effets des changements climatiques. Le Wolastoq est aussi le paradis des fervents des loisirs en plein air, par exemple l’ornithologie, le canotage et la randonnée pédestre. Comme son nom le laisse entendre, la belle et abondante rivière est prisée et empruntée par les Wolastoqiyik et d’autres groupes autochtones depuis des temps immémoriaux, surtout pour la multitude de bienfaits qu’elle leur apporte pour la subsistance de leur peuple.

Or, les qualités mêmes qui font que le Wolastoq est si exceptionnel sont aujourd’hui menacées. Le Wolastoq est un écosystème vulnérable qu’il faut protéger. Nous devons agir aujourd’hui afin de préserver, pour les générations à venir, les précieux bienfaits de cette plaine inondable critique.

LES PROCHAINES ÉTAPES : UN MARATHON DE 10 ANS

  • En 2018, CIC s’est lancé dans ce projet de conservation d’une dizaine d’années pour améliorer 1 900 hectares de milieux humides essentiels sur les berges du Wolastoq et pour acquérir et protéger 404 hectares supplémentaires de milieux humides naturels et de terres hautes. Éveiller les consciences à l’importance de cet habitat est aussi un objectif majeur de ce projet.
  • CIC remplacera les ouvrages de régulation des eaux et restaurera 25 kilomètres de digues de terre dans plus de 60 milieux humides. Il est essentiel de veiller à pérenniser cet habitat pour la diversité permanente de la faune.
  • Grâce aux 1 000 nichoirs et plus qui émaillent les berges du Wolastoq, nous continuerons d’étudier l’utilisation de ces nichoirs et leur succès auprès de la sauvagine cavicole, dont le canard branchu et le garrot à œil d’or.
  • Nouer un partenariat avec Wabanaki Tree Spirit Tours & Events afin de mener la récolte traditionnelle du riz sauvage dans les projets d’aménagement des milieux humides le long du Wolastoq.

DE L’AIDE POUR LES ESPÈCES EN PÉRIL

Deux milieux humides de CIC, dans les marais d’eau douce de Duffie Meadow et de Lower Lincoln situés dans la plaine inondable, assurent l’habitat de différents représentants de la faune. Le marais de Duffie Meadow se trouve non loin de la Réserve nationale de faune (RNF) de Portobello

Établie pour protéger et préserver l’habitat de la faune, la RNF est riche d’espèces végétales et animales, dont 37 espèces de plantes rares dans cette province, un nombre considérable de canards cavicoles et l’habitat de reproduction du râle jaune et de la guifette noire, deux espèces vulnérables à l’échelle du pays. Les marais de Duffie Meadow et de Lower Lincoln soutiennent tous deux, traditionnellement, un nombre prodigieux de représentants de la sauvagine nicheuse et migratoire et sont des sites importants pour le Service canadien de la faune.

EN BREF

Ce que vous pouvez faire pour nous aider dans nos travaux sur les berges du Wolastoq

Vous pouvez nous aider à le faire! À chaque don de un dollar consacré à la Campagne de financement pour le fleuve Saint-Jean, viendront s’ajouter 3 dollars!

Ressources médias

Documents pour étayer votre article sur les efforts consacrés à la conservation des milieux humides sur les berges du Wolastoq.

Lisez le communiqué officiel sur les plans de CIC pour le Wolastoq (fleuve Saint-Jean)

Photos

Communiquez avec un expert

  • Photo of Geoff Harding

    Geoff Harding

    Chef des grands projets de CIC, région de l’Atlantique

    Compétences : Projets de CIC sur les berges du Wolastoq, partenariats conservationnistes et histoire

  • Photo of Samantha Brewster

    Samantha Brewster

    Spécialiste de l’éducation de CIC, région de l’Atlantique

    Compétences : Rayonnement et communication (en français et en anglais)

  • Photo of Adam Campbell

    Adam Campbell

    Chef de la conservation de CIC, région de l’Atlantique

    Compétences : Faune, espèces en péril et valeur écologique

  • Photo of Frank Merrill

    Frank Merrill

    Spécialiste de la conservation de CIC

    Compétences : gestionnaire des projets de CIC sur les berges du Wolastoq

  • Photo of Kassandra Paillard

    Kassandra Paillard

    Spécialiste de la conservation de CIC

    Compétences : Projets de CIC sur les berges du Wolastoq et Programme des nichoirs de CIC


UNE APPROCHE MENÉE EN PARTENARIAT

  • Le Groupe AV;
  • le Service canadien de la faune;
  • le Commonwealth du Massachusetts;
  • Ducks Unlimited Inc.;
  • le Plan conjoint des habitats de l’Est;
  • Environnement et Changement climatique Canada;
  • les propriétaires fonciers participants;
  • les Gardiens des nichoirs et de la surveillance du territoire;
  • le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick;
  • le ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau Brunswick;
  • la North American Wetlands Conservation Act;
  • le Fonds pour la restauration de la faune Pittman-Robertson;
  • l’État du Delaware;
  • l’État du Maine;
  • l’État de la Caroline du Nord;
  • l’État du Rhode Island;
  • l’Université du Nouveau-Brunswick;
  • le Fish and Wildlife Service des États-Unis — North American Wetlands Conservation Act (NAWCA);
  • le Wabanaki Tree Spirit Tours & Events;
  • Habitat faunique Canada;
  • le Fonds mondial pour la nature Canada.

Faites un don

Vous avez le pouvoir de donner, aux générations futures, l’occasion de découvrir la nature, la faune et un environnement sain.